Astuces diverses,  Les nombreux usage du bicarbonate,  Lessives,  Ménage naturel,  Non classé,  Produits ménager maisons

Savon 100% coco pour lessive

Après avoir longtemps fabriqué ma lessive à base de savon de Marseille (de qualité je précise car c’est important!) j’ai décidé de me lancer dans l’étape de la confection de A à Z, c’est à dire fabriquer mon propre savon pour réaliser ensuite ma lessive,

j’ai donc pris des renseignements à droite, à gauche afin de trouver ce qui lavait le mieux… et il se trouve que c’est le savon 100% coco qui est le plus agressif avec les tâches… donc le savon à l’huile végétale, oui oui vous lisez bien, maintenant quand je fais mes courses pour laver mon linge j’achète de l’huile végétale de coco (Végétaline qui est une marque donc on la trouve sous d’autres marques!!! VÉRIFIEZ cependant pour les marques 1er prix qu’il s’agit bien d’HUILE DE COCO 100%), c’est peu cher, et très efficace!!!

ça peut paraître un peu compliqué de prime abord quand vous voyez la longueur du billet! mais avec un peu de rigueur et de pratique, c’est en fait très simple… il faut le faire en grande quantité, ce qui permet de ne pas le faire trop souvent!!

Il vous faut donc:

  • de l’huile de coco (quelque fois on trouve aussi coprah comme dénomination)
  • de la soude caustique pure
  • de l’eau

ON NE LE DIRA JAMAIS ASSEZ: LA SAPONIFICATION DEMANDE DE RESPECTER DES RÈGLES DE SÉCURITÉ STRICTES: PORTEZ DES GANTS, DES MANCHES LONGUES, DES LUNETTES DE PROTECTION ET UN MASQUE POUR NE PAS RESPIRER LES VAPEURS DÉGAGÉES PAR LA SOUDE.

PROTÉGEZ VOTRE PLAN DE TRAVAIL ET TRAVAILLEZ DANS UN ENDROIT AÉRÉ A L’ÉCART DES ENFANTS ET DES ANIMAUX!!

Je fais une grande quantité (ici 2 kg d’huile) mais vous pouvez faire moins, de toute façon, recalculez toujours par précaution votre recette (en modifiant à 0 le sur-graissage…)

  • 2 kg de graisse de coco type végétaline
  • 752 grammes d’eau
  • 354 grammes de soude en perles
  1. Faire fondre les blocs de graisse végétale
  2. Pendant ce temps pesez séparément la soude et l’eau
  3. verser DOUCEMENT la soude dans l’eau JAMAIS L’INVERSE! car la réaction chimique qui se produirait pourrait être difficile à maîtriser
  4. Laissez refroidir les 2 préparations à température ambiante jusqu’à abaissement de la température à 40° environ
  5. Ensuite, une fois refroidi, on va venir mettre le mélange eau/soude dans les huiles
  6. Avec un mixer plongeant, mixer jusqu’à obtenir une trace pas trop épaisse 
  7. Moulez, alors ici je ne cherche pas à avoir de jolis savons, donc je moule rapidement dans des briques de lait, ou un vieux moule… c’est un savon qui durcit TRÈS vite, donc si on le fait le matin, on peut le démouler le soir pour pouvoir encore le couper en morceaux…

 

Le lendemain, démouler le savon (avec des gants, car je rappelle c’est un savon non surgraissé, donc pas forcément doux pour la peau!) le couper en petit morceaux (je le coupe en petits dés) afin de procéder au « relargage  »

ici coupé en tranche avant l’étape du découpage en petit dés
découpe en petits dés pour procéder au relargage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le relargage est l’étape qui va permettre de séparer le savon de la glycérine (qui est susceptible à la longue d’encrasser la machine à laver!)

Pour certains cette étape est inutile, perso, ma machine est neuve et je n’ai nullement envie d’avoir des soucis trop rapidement avec… donc je le fais

le relargage s’effectue dans une solution saline saturée (c’est à dire de l’eau saturée en sel),

  1. Je fais donc une grande marmite d’eau de 3L dans laquelle je fais fondre 1,5 kg de sel
  2. ensuite on met le savon et on le laisse « cuire » pendant 30 à 45 min en remuant régulièrement, le savon va se transformer en en sorte de pâte
  3. on égoutte et on rince bien le savon à l’eau froide pour enlever le sel
  4. étaler sur une plaque sur un torchon et bien le laisser sécher (si vous avez la chance d’avoir un peu de soleil quand vous faites ça…)
  5. Je l’oublie pendant quelques temps, le temps qu’il sèche bien, il va devenir très friable! et sera très facile à passer au blender pour en faire une poudre!

 

 

20 commentaires

      • Sylvie

        Bonjour , je suis très intéressée par votre formule ! J ai fait ma lessive a base de savon noir olive , coco .
        Mais je voudrais une lessive en poudre pour le blanc .ma machine est neuve également du coup je vai suivre la recette avec relargage .
        Quel calculateur utilisez vous ? Car la coprah hyfrogenee n est pas ds tous !
        Est ce que vs utiliséz cette lessive pour tout le linge ?
        Merci pour ce tuto très clair .
        Bonne journée à vous .

        • eve

          Bonsoir,
          alors j’utilise ce calculateur https://calc.mendrulandia.es/ en mettant huile de noix de coco
          Je l’utilise effectivement sur tout mon linge et je rajoute de percarbonate pour le blanc, et du Sesquicarbonate de sodium en cas de taches tenaces et franchement le résultat est très bon chez moi!
          merci de votre intérêt,
          Eve

  • Sylvie

    Merci beaucoup pour votre réponse, je connais mandrulandia, mais je ne l utilise pas systématiquement ! Je vai voir ça !

    Je mets également du percarbonate. Mais je connais pas le sesquicarbonate !

    Je vai utiliser ma lessive liquide pour les couleurs , je garde le savon en pâte et je dilue qd j ai besoin la valeur d un bidon , et celle a la coco pour le blanc .

    Bonne journée

  • Lohner

    Bonjour,
    Au niveau des ustensiles qu on utilise pour préparer le savon, faut il être très prudents et les utiliser uniquement pour cette recette vu qu’on utilise de soude caustique? Par exemple peut on mixer notre mélange dans le robot ménager dans lequel on fait à manger? Merci pour d avance pour votre réponse

    • eve

      Bonjour
      Pour la fabrication du savon OUI
      c’est à dire avant la saponification, tout ce qui est plastique ou silicone doit être réservé à ça.
      Pour ce qui est en verre ou inox ça va car ça ne passe pas « dedans »
      Après pour ce qui est de mixer le savon déjà saponifié il n’y a pas de souci, j’utilise mon thermomix.
      Cdt

  • Jeannine

    C est bien joli de fairevsa propre lessive ..mais pourquoi coco c est comme pour l huile de palme il y a déforestation pour y planter des cocotiers pour pouvoir fournir les nombreuses demande de coco

    Ok pour pour faire écologiquement mais faire aussi en raisonné
    Moi je privilegie le vrai savon de Marseille a 72% d huile d olive et d un c est français et 2 ça fait marcher notre économie nationale ….

    Je m’en sert aussi bien pour la vaisselle ,la douche ,le nettoyage de la maison et du linge .

    • eve

      Bonjour,
      Alors d’abord parce que le pouvoir lavant d’un savon à l’huile de coco est plus important que celui à l’huile d’olive,
      et ensuite, parce que malheureusement c’est beaucoup moins cher… Le savon à l’huile d’olive n’est pas à la portée de toutes les bourses…
      Mais vous pouvez effectivement utiliser le savon vert à l’huile d’olive pour tous les travaux de nettoyage dans la maison, c’est le must à avoir chez soi, c’est une évidence!

  • Lucie

    Bonjour, je voulais savoir si la poudre obtenue est utilisable tout de suite. D’habitude, il faut laisser les savons en cure au moins un mois avant de les utiliser. Par ailleurs, est-ce que vous pensez qu’on peut transformer en poudre grâce à un mixer qu’on tient à la main et non un blender ?
    Merci.

    • eve

      Bonjour
      Alors oui on peut l’utiliser de suite, dans la mesure où déjà le 100% coco durcit très vite, ensuite on le relargue, et la cure sert essentiellement a faire durcir le savon

      Le mixer plongeant j’ai peur que ça ne marche pas… Je crains d’une part que ça parte dans tous les sens, et d’autre part que ça abime l’appareil…
      Cdt

  • Quesada

    Bonjour
    J’utilise aussi le savon coco que je fais moi même
    Pour le relargage, je procède différemment et c’est très efficace et je gagne beaucoup de temps
    Lorsque je mixe la solution eau+ soude+ huile, lorsque j’obtiens une belle trace, je verse 2 litres d’eau dans la casserole et je mixe en chauffant. Arrivée à l’ébullition, j’ajoute 1 kg de gros sel et je continue à chauffer et mixer en même temps
    Je rajoute encore 1 l d’eau
    Le savon va remonter et former des grumeaux comme du chou fleur
    Il faut bien mixer en chauffant pendant environ 15 mns, en brassant bien le savon avec l’eau saline
    Quand on obtient le savon en forme de chou fleur on laisse refroidir et avec une écumoire on enlève le savon que l’on dépose sur une cagette recouverte de papier journal, le savon refroidit et durcit très vite
    La glycérine est restée dans l’eau et le savon obtenu est très friable, utilisable de suite pour faire la lessive
    Ça paraît compliqué mais dans les faits, cela est rapide

    • Arkana

      Bonjour,
      C’est très intéressant, c’est le procédé utilisé pour faire le savon de Marseille. C’est effectivement plus rapide que de faire le savon puis de le relrguer ensuite.
      Est-ce possible de savoir quelle quantité d’huile de Coco vous utilisez au départ ? Car évidemment les quantités d’eau et de sel utilisés ensuite en dépendent.
      Merci

  • Pauwleen

    Bonjour !
    Suis un peu perdue, une fois le savon fait, on peut faire le relargage directement ? Il ne faut pas attendre d’avoir fait une cure pour que le savon ne soit plus caustique ? Ça n’a pas d’incidence sur le linge après ?
    Merci en tout cas pour cet article !

    • eve

      Bonjour!
      Non directement relarguage.
      La cure c’est pour les savons pour la peau,
      De toute façon si le savon est caustique c’est un problème de calcul des matières, ce n’est pas la cure qui résoudra le souci…
      Ici on est sur un savon non surgraissé donc on pourrait déjà le qualifier de  »caustique »! Mais il est destiné à laver le linge, pas la peau…
      La cure sert avant tout à faire sécher le savon pour qu’il fonde moins vite, et selon les recette, qu’il soit moins effet  »gluant »
      Cordialement

  • Cassandre Lamory

    Bonjour
    Merci pour cette recette complète. Utilisez vous cette lessive pour les basses températures? Vous mettez dans le tambour ou dans le bac? A partir de quel moment vous l’utilisez? Dsl pour toutes ces questions je m’apprête a faire ma première lessive (Je vais relarguer aujourd’hui) donc je veux faire bien . Merci

    • eve

      Bonjour

      Alors je l’utilise pour tout, mais je lave rarement en dessous de 40° (pour le blanc je rajoute du percarbonate et il n’est pas efficace en dessous de 40…°
      personnellement je mets dans le bac à lessive de ma machine à laver, mais vous pouvez le mettre directement dans le tambour, c’est vrai qu’il a pu arriver que ça ne descende pas bien, mais ça reste assez rare

  • Aurélie Griere

    bonjour, concernant le relargage, que faite vous de l’eau saline avec glycérine après? y a t il des utilités?
    en vous remerciant
    aurélie

    • eve

      Bonjour Aurélie,

      Et non, elle n’a pas d’utilité (en tout cas pas à ma connaissance), donc je la jette (en plus cette eau est assez grasse) et après c’est vrai qu’une bon nettoyage de l’évier s’impose!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *